Vous connaissez ce roman et film de Stefen King "Christine" ? L'histoire d'une voiture qui a une âme, qui est "vivante".

     Et bien figurez vous que j'ai vécu le remake ce week-end.

     Je suis l'heureuse propriétaire d'une voiture d'une petite quinzaine d'année. Elle marche bien. En général. Sauf que l'hiver dernier et cet hiver, elle s'est mise à déconner. Je ne vais pas rentrer dans les détails mécaniques, mais, avec le froid, elle se mettait à hoqueter sévère. Au ralenti, mais aussi en roulant, à chaque changement de rapport de vitesse en fait. Ca devenait très gênant, c'était plus de la conduite, mais du pilotage.

     La solution logique est d'aller chez le garagiste. Chose que je décide de faire, sauf que comme j'aime les choses simples, mon garagiste est à 200km de chez moi, vers chez mes parents en fait. Oui, faut être sacrement barrée pour faire 200km pour aller chez le garagiste, mais que voulez vous, je lui fait confiance, je suis sûre qu'il ne m'arnaquera pas, et surtout, je peux payer en 78 fois sans frais sans problème.

     Le we dernier je lui amène Brigitte (ma voiture), repars chez moi en train, et reviens ce we chercher ma voiture. Bon, déjà, ça se présentait mal, sachant que sur le trajet aller, ma voiture n'a pas du tout déconné. Bref, j'explique quand même ce qui est censé clocher au garagiste...
Je récupère Brigitte sans que le garagiste n'ai fait de réparations, il l'a essayé toute la semaine, mais elle n'a jamais déconné, alors, il n'a rien fait (ndlr : il se doute que ça vient du carburateur, mais voulait changer juste la partie qui déconne, et comme il n'a pas pu la localiser, il n'a pas changer l'ensemble, trop cher pour mon budget...).

     Soit, je me dis que Brigitte n'est malade qu'en hiver, quand il fait très froid. Sauf qu'en revenant de ma campagne à chez moi, ben elle a redéconné cette conne (pardon Brigitte).

     Franchement, c'est à rien n'y comprendre. Je sais pas, peut être qu'elle fait sa crise d'adolescence. Ou qu'elle boude parceque je l'utilise pas assez souvent. Ou qu'elle a peur du docteur garagiste.